En Mars il fait toujours un peu froid, alors il me fallait de quoi équiper Baby Boy pour accompagner Grand Frère Lucas à l’école.

La kallounette me semblait un bon choix : facile à enfiler le matin sans trop bousculer la petite bête, bien douillette et elle me semble bien pratique à l’usage que ce soit en portage ou dans le cosi.

Pour ce qui est du douillet je n’ai pas lésiner sur les couches : l’extérieur est en minkee (enfin je crois), doublé avec un Liberty adelajda bleu (et un vrai s’vouplait) et triplé avec du tissu éponge.

En fait pour ne pas mentir j’ai quand même bien galéré. D’abord parce que le minkee et l’éponge était un peu élastique, donc pas facile. Et puis surtout parce que triple tissus = trés épais, le couteau de la surjeuteuse a bien souffert et j’ai bien dû tordre au moins 3 aiguilles de la machine à coudre. Les finitions ne sont donc pas aussi parfaites que ce que j’aurais voulu, surtout qu’au vu des épaisseurs j’ai dû abandonner l’idée d’utiliser le couteau de la surjeuteuse.

_DSC6385.resized _DSC6392.resized _DSC6395.resized _DSC6388.resized _DSC6396.resized _DSC6386.resized _DSC6394.resizedTissus : minkee blanc de mon stock, minkee bleu et triplure en éponge crème de La Maison des Tissus (69009), liberty adelajda bleu de Motif Personnel.

Pression résine blanche de Ar Brinic.

Publicités

Une réflexion sur “Kallounette ou comment faire un Kalin au chaud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s